Facebook
Youtube

Espaces 50 plus

Facebook
Youtube

En réaction aux très nombreux témoignages critiques à propos du projet Le Phare lors des assemblées d’information tenues les 29 et 30 octobre, à Québec, monsieur Labeaume s’est prévalu d’une opinion favorable de la « majorité silencieuse »

En effet, il a répondu à un journaliste de Radio-Canada, le 2 novembre, que la majorité silencieuse approuvait tout à fait le projet.

Comment peut-il vraiment dire une telle chose? A-t-il le don de lire dans les esprits des gens qui ne se prononcent pas sur un sujet? Prétendre dire que la majorité silencieuse approuve ce projet, c’est dire que les citoyens qui ne se prononcent pas partagent nécessairement son point de vue sur ce projet dont il vante les mérites depuis 2015, malgré des positions contraires émises par un très grand nombre d’intervenants- je me souviens d’une lettre signée par plus de 300 architectes, stagiaires et étudiants, s’inquiétant de ce projet.

À mes yeux, l’utilisation d’une majorité silencieuse pour justifier à nouveau ce projet laisse à penser que pour Régis Labeaume, tous ceux qui ne pensent pas comme lui sont dans l’erreur et que ceux qui ne s’expriment pas, partagent obligatoirement sa position.

La position de monsieur Labeaume dans ce dossier illustre bien, pour moi, la maxime suivante : il n’est de pire sourd que celui qui ne veut entendre.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir