Facebook
Youtube

Espaces 50 plus

Facebook
Youtube

Éducation

Avec plaisir et grand intérêt, je me suis appliquée à faire un bel examen de conscience en survolant la trentaine de suggestions et/ou conseils qui nous incitent à bien vieillir.

Alessandro d’Avenia, un écrivain italien bourré de talents, vient de publier un livre sur la découverte de la fragilité et de ses forces virtuelles.

Il y a quelque chose de franchement grotesque dans le théâtre libéral. À quelques mois de l’élection, pas moins de 6 ministres

 Saviez-vous qu’il est possible d’éviter la démence lorsque nous vivons des pensées positives au sujet de la vieillesse. Serait-il possible d’influencer notre avancement en âge pour maintenir une attitude heureuse tout au long de nos vieux jours.

Un essai vient de paraître aux Presses de l’Université de Montréal, intitulé Vieillissement et aménagement (PUM).

Dans notre rubrique consacrée aux initiatives, Monik FAUCHER attire notre attention sur ce médecin qui effectue son service au domicile des aînés dans la ville de Québec. Je veux ici rappeler autre chose : la RAMQ bloque systématiquement les visites à domicile, en en limitant le nombre et le remboursement.

Il n’y aura jamais trop de ressources et d’entraide pour accompagner les personnes âgées qui vivent plus isolées. Voici un document qui m’apparait très bien étoffé, à en juger par le contenu résumé dans une présentation de 13 pages.

Je l’aime, le temps qui reste”. D’emblée, ce titre m’emballe littéralement ! N’est-ce pas que ces mots dynamisent et incitent à apprécier ce temps ?

  • Gerard Lemordant

    Par Gérard Lemordant

Le gouvernement libéral tente ici une opération de propagande plus qu’il ne fait une planification objective (5 ans) correspondant à la réalité des besoins, en particulier dans les secteurs ruraux et les régions éloignées du Québec.

L'état dans lequel se trouve notre système de santé, sa survie même, figure depuis des années au sommet des préoccupations des Québécoises et des Québécois.

Avec un commentaire de Jean-Guy DAIGLE

La question est plus que pertinente: il y a lieu de se poser des questions sur l’impact possible des nouvelles technologies sur la santé des aînés.