Facebook
Youtube

Espaces 50 plus

«Notre» Marguerite Blais est de nouveau ministre chargée des aînés. Soyons clairs : je n’ai guère apprécié son passage opportuniste des Libéraux aux Caquistes. Mais il convient d’être beaux joueurs : j’ai eu l’occasion de constater naguère sa grande attention à mes conseils quant à une saine politique du vieillissement, même si ses amis politiques et le gouvernement Couillard de l’époque n’y prêtaient guère attention.

Reste à agir, agir, agir !

Et d’abord développer les services à domicile, la prévention des effets négatifs du vieillissement, dans le cadre d’une politique globale et d’une vision positive de l’avance en âge.

Quant aux «Maisons des aînés», promesse électorale, augmentons les personnels des longs séjours et leurs salaires, formons-les et motivons-les, avec la participation inclusive des voisinages; cela vaudra bien plus que du béton cosmétique.

À Espaces 50 plus aussi, nous réclamerons l’exercice du droit d’agir, sans a priori et si la Ministre Blais veut bien nous y aider.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Citation

La retraite nous libère du marché de l’emploi et de ses subordinations; elle ne nous dispense pas du travail.